Je crois rêver, Mme Le Pen en défenseur de la Classe Ouvrière, on marche sur la tête.

Je me souviens me battre dans les années 75 avec le PCF puis la LCR et syndicalement la CGT. Maintenant où en est Lutte Ouvrière, le NPA ex LCR, où en est le PCF, la CGT etc.

C'est un cauchemar, la moitié des Travailleurs/Salariés vote FN, et du coup c'est Mme Le Pen qui discute avec les Grévistes.

C'est incroyable comme dans les années 30 en Europe où ce sont des Partis d’extrême Droite qui captaient les voix des Travailleurs.

Mr Poutou, Mme Arthaud, le PS, le PCF les Syndicats etc où sont ils?!

Ils sont toujours satisfaits d'eux même, n'écoutent personne sauf leur propre discours.

Tout cela est lamentable si ce n'est que tout cela ne présage rien de bon!

Je signale que reprocher à Mr Macron de rencontrer l'Intersyndicale, c'est une ineptie car l'Intersyndicale est élue par les Ouvriers grévistes donc rien d'anormal!

JP