SI DEMAIN M'ÉTAIT CONTÉ

(Vision Futuriste d'un Monde possible en 2080)

Épisode 3

 

J'ai dégoté une cassette qu'avait gardé mon Père. C'était un film «L'aile ou la cuisse», une histoire de malbouffe où tout est de synthèse. A l’époque en 2017 il y avait déjà des produits frelatés comme par exemple un fromage dit «analogue» qui se trouvait sur les pizzas, les lasagnes,etc.....

Pour nous en 2080 notre malbouffe est notre quotidien car tous ces produits sont transformés avec des additifs de toute sortes.

Il y avait également du temps de mon Père des Ministres de l'écologie et celui qui avait frappé les esprits était un écologiste connu il s'appelait Nicolas....je ne sais plus comment. Celui là, il a été obligé d'avaler des couleuvres en pagaille car en dehors du Gouvernement il disait qu'il fallait faire comme ci ou comme ça et en réalité il n'a rien pu faire. Par exemple l'énergie électrique d'origine nucléaire devait être remplacée par des éoliennes, des panneaux solaires etc. Mais tous les États ou presque tous voulaient des voitures électrique, il fallait pour cela produire et produire encore plus d'énergie.

Maintenant pour nous, il y a déjà 20 ans, en 2060 nous n'avions plus le droit d'avoir des voitures, nous sommes obligés de prendre des sortes de «chenilles ambulantes» fonctionnant à l'hydrogène en provenance des Océans et des Mers. Il n'y a plus de conducteurs nulle part, tout est robotisé.

Et puis chaque personne a l'obligation d'avoir un vélo électrique. Chaque habitation possède une éolienne et par exemple toutes les constructions se sont faites en hauteur par manque de place et sur les toits des centaines de petites éoliennes trônent comme des petits champignons. De faux arbres éoliens ont été «plantés» partout sur les bords des grandes routes qui sont superposées pour les «chenilles ambulantes de toutes tailles. En 2080 où je vis ce n'est plus une ville, c'est une chaîne de villes à cause de la démographie galopante. C'est ce qu'ils dénommaient département qui est en fait désormais une énorme Cité. Toutes ces villes ne font plus qu'une en réalité.

Nous en sommes arrivé à ce stade car il nous a fallu héberger toutes les Populations des îles que la France possédaient, le niveau des Océans ayant monté de je ne sais plus combien de mètres et ces terres ont été englouties. Depuis les années 2020 la Migration des Populations s'est accentuée à cause des guerres, des tremblements de terres, des cyclones, ouragans et autres tempêtes. Les inondations à répétitions ont chassé les Gens. Depuis de nouvelles villes sont apparues sur les hauteurs. Il y a eu un coté positif, c'est que les «Riches» ont été contraints de partager, par les Nations, sinon c'était les Révoltes des Peuples qui s'en seraient chargés.

Car il n'y a plus de travail sauf de l'entretien de toutes les constructions. Les États ont compris qu'à un moment donné on ne peut plus occuper le sol disons à plat. Toutes les infrastructures ont été réalisées en superpositions. Et depuis c'est la maintenance qui compte et non pas les gabegies inutiles.

Pour le moyen de vivre, l'argent a été «distribué» égalitairement selon quelques critères précis car à part les besoins courants il n'y avait plus cette course folle à la consommation.

Les économistes ont compris il y a une dizaine d'années que l'argent est virtuel, c'est à dire que ce ne sont que des chiffres qui parcourent le monde. En 2075 il a été décidé par les Nations que l'argent n'avait la valeur que l'on voulait bien lui donner, sans plus. Car pour certains États, ceux ci avaient des tonnes d'or, mais ce métal ne se mange pas, il dort dans des coffres et puis voilà.

Donc chaque Humain devait avoir tant d'argent pour une durée de vie moyenne mais un maximum pas un minimum. Il fut par conséquent interdit à partir de 2075 de «placer» de l'argent, il fallait au contraire qu'il «tourne» sur la Planète. Par ce principe tout le monde vivait simplement sauf quelques riches qui troquaient leur or contre un peu plus d'argent, en fait des chiffres. Tout cela s'est fait naturellement puisqu'il n'y avait plus de travail constant. Et comme tout le Monde avait peur des guerres nucléaires, tous ont compris qu'il fallait que les Humains soient égaux au moins dans la vie courante. Mais à ce jour de 2080, d'autres menaces se profilent comme au temps de mon Père Jp, 60 ans auparavant.

Suite au prochain épisode

SI DEMAIN M'ÉTAIT CONTÉ

(Vision Futuriste d'un Monde possible en 2080)

Épisode 4

 

Les soucis de 2080 deviennent une menace mortelle. Le soleil est de plus en plus actif et l'on ne sait pas si c'est une relation de causalité mais le bouclier magnétique se perfore par endroits au dessus de la Planète. La couche d'ozone s'est élargie, les Pôles ont pratiquement tous fondu. Tout cela fait que l'Humanité est en grand danger.

Un pourcentage important des Humains ont de graves maladies souvent mortelles. Ils disaient déjà à l'époque de mon Père que l'âge de la Mort allait reculer. Ceux qui sont passés au travers étaient plus vieux, mais avec la contamination de masse il y eu un inversement des normes prédites. Car cette contamination a commencé à la fin du 20ème siècle. Et ce principe de pollution s'est fait sur des décennies, en douceur sans se faire remarquer. Cela, plus l'absence de protection naturelle de l'enveloppe terrestre, tout cela fait que les Maladies se sont manifestées de manière exponentielle.

Bien sur mon Père pensait que tout pouvait s'arranger, mais pour ça il fallait tout changer. Mais ce n'est que vers les années 2070 qu'une vaste réflexion mondiale fut mise devant le fait accompli. C'était trop tard.

Mon Père disait que c'était le Système Capitaliste qui avait engendré ces options mortelles pour les Humains. Voila le prix à payer pour ne pas avoir bousculé tout cela beaucoup plus tôt.

Le Ministre écologiste de l'époque à mon Père, Nicolas je ne sais plus comment, était un fervent supporter de l'éolienne. Il en parlait avec ferveur et elles ont poussé partout. Déjà il fallait payer l'emplacement tous les ans au Propriétaire du terrain, et cela s'est ressenti sur la facture électrique des Administrés. De plus il fallait prévoir la déconstruction de ces engins au bout d'une quarantaine d'années. Maintenant nous avons des champs d'éoliennes tombées au sol sur les ¾ du territoire car les Descendants de ces Propriétaires n'avaient pas assez de moyens financier pour dégager tout cela. Car au sol c'est entre 250 Tonnes de béton ferraillé et 400 T qu'il faut pour qu'une machine tienne debout.

Le ciment se dégrade, la ferraille aussi, ainsi que la machine. Cela a accéléré la pollution des nappes phréatiques. Pour construire ces engins ce sont des millions de tonnes de Co2 balancés dans l’atmosphère. Construction de l'acier, fabrication du ciment, transport etc. Comme la dernière nouveauté de l'époque de mon Père c'était la voiture électrique, cela a été les éoliennes à fond et plus il y a eu de besoin électrique et au plus il y avait d'éoliennes. C'était comme le serpent qui se mord la queue.

Toute la Planète, terres et mers, tout est recouvert d’éoliennes maintenant en 2080. Certaines sont debout, d'autres couchées et d'autres coulées.

Un autre sujet d'inquiétude pour nous ceux de 2080, c'est que la sécheresse est telle pendant l'été que nous manquons d'eau justement. Mais les Mers et les Océans ayant monté nous avons opté pour la dessalinisation. Mais il faut encore plus d'énergie. Par moment il y a des tempêtes de pluies importantes et nous canalisons l'eau. Plus question de boire de l'eau des montagnes, il n'y a plus de neige ni de glaciers.

Un des gros soucis que nous avons ce sont les maladies. Plus de Gens malades égal plus de besoins médicamenteux. Une charte a été votée au Conseil Mondial de la Santé, c'est que lorsque une Personne est déclarée «irrécupérable» (mot barbare) elle est euthanasiée. L'Humanité ne peut plus garder les Anciens avec cette inflation galopante de la Démographie. Presque 11 Milliards d'Humains!

Quelques guerres ont éclatées dans certaines régions mais vite calmée par les 4 grands Pays dirigeant le Monde, la Chine, les Usa, la Russie et l'Inde. L'Europe est devenue une petite Région, quand à la France elle a été reléguée au rang de petite Nation avec ses 85 Millions d'habitants.

 

Suite au prochain épisode